Mesurer sa tension artérielle

Mesurer sa tension artérielle

Il est possible de prendre vous-même votre tension artérielle à votre domicile. Cela peut se révéler facile et utile à condition de bien le faire. Vous trouverez dans ce document la marche à suivre et les erreurs à éviter, mais également des explications sur votre pression artérielle et l’intérêt de la surveiller vous-même pour votre santé. 

Pourquoi mesure soi-même sa tension ?

Celle-ci varie tout au long de la journée et en fonction de vos activités, c’est pourquoi, la pression artérielle n’est pas toujours facile à préciser. Une ou deux mesures réalisées de temps en temps ne permettent pas de bien définir le niveau de pression. Il est donc recommandé de multiplier le nombre de prises de mesures, d’où l’intérêt de l’auto mesure.

Cette prise régulière de la pression artérielle permettra à votre médecin de déterminer si vous êtes hypertendu ou pas et à étudier l’efficacité de votre traitement.

L’appareillage

Tous les appareils ne sont pas égaux et certains peuvent même vous fournir de fausses indications. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien ou aux conseillers des magasins Qualias de votre région.

En pratique, comment faire et quand ?

Commencez toujours par bien lire le mode d’emploi. Ensuite :

L’idéal est de prendre votre mesure deux fois par jour : avant le petit déjeuner et la prise de médicaments le matin et le soir avant le coucher. Vous devez répéter la prise de mesure 3 fois de suite, matin et soir à 2 minutes d’intervalle.

Ces mesures doivent s’effectuer 3 jours de suite minimum. Mais c’est votre médecin qui déterminera cela avec vous.

Lecture des chiffres mesurés

Cette mesure de la pression artérielle correspond à la pression de votre sang qui circule. Celle-ci varie chaque seconde selon les battements de votre cœur. Le résultat est exprimé par deux chiffres :

Le premier correspond à la contraction de votre cœur. Le sang est envoyé vers les artères et la pression est à ce moment maximale, c’est la pression systolique.
Le deuxième correspond au relâchement du cœur, la pression diminue jusqu’à une valeur minimale, c’est la pression diastolique.

Que faire de ces mesures ?

Idéalement, notez tous les résultats de vos mesures en mentionnant les éléments suivants :

Il existe des appareils ayant un système d’enregistrement qui prend des relevés automatiques et les mémorise. C’est ensuite votre médecin qui étudiera ces chiffres en détail et qui calculera une moyenne.

Quelques conseils

Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter le site www.automesure.com ou vous rendre dans votre magasin Qualias.