Prévention des escarres

Prévention des escarres

On estime qu'en Belgique, le problème des escarres touche entre 10 et 11% des patients soignés en milieu hospitalier. A domicile aussi, le risque d'apparition d'une escarre est présent chez des personnes qui restent souvent dans la même position.

L'apparition d'escarres, chez des personnes immobilisées pour diverses raisons durant plusieurs heures sans pouvoir changer de positions, reste une source d'angoisse à la fois pour les patients et pour leur entourage. Une prévention adéquate, mise en place à temps, peut, dans la majorité des cas, diminuer efficacement le risque d'apparition ou d'aggravation des escarres.

Pourtant une prévention adéquate, mise en place à temps, peut, dans la majorité des cas, diminuer efficacement le risque d’apparition ou d’aggravation d’escarres.

Qu’est-ce qu’une escarre ?

On appelle "escarre" ou "plaie de pression", une lésion de la peau pouvant aller jusqu'à une atteinte des tissus musculaires. Cette lésion est liée entre autres au fait que les tissus sont trop comprimés (compression des fins vaisseaux sanguins). Le premier signe d'une escarre commence par une rougeur qui ne disparaît pas à la pression du doigt (stade 1), elle peut s'aggraver jusqu’à une nécrose progressive des tissus (stade 4), à l’endroit où la peau n’est plus irriguée convenablement par les capillaires sanguins, les tissus meurent.  

Quelques conseils pour prévenir les escarres

1. Le positionnement

La position influence l’intensité de la pression, une bonne installation va augmenter la surface de contact avec le support et mieux répartir les pressions pour les diminuer.

2. Le changement de position

Les changements de positions sont essentiels pour éviter l’apparition d’escarres, car ils limitent la pression au niveau des zones à risques.

3. Les massages

Certains professionnels préconisent des massages doux de type effleurage pour favoriser la circulation. Toutefois il faut être vigilant et demander conseil au personnel soignant. Certains massages peuvent provoquer des cisaillements et donc entraîner des lésions.

4. L’hygiène de la peau

Favoriser une hygiène régulière, complète et quotidienne est indispensable. Cliquez ici pour retrouver nos produits de soin.

5. L’incontinence

La prise en charge de l’incontinence urinaire permet de diminuer les risques d’exposition de la peau à l’humidité. Cliquez ici pour retrouvez nos produits d'incontinence.

6. La nutrition

Des carences alimentaires peuvent favoriser l’apparition d’escarres. L’apport de certains nutriments tels que protéines, vitamines et zinc est nécessaire pour un bon fonctionnement du corps et une bonne santé de la peau.

7. Matériel d’aie et de prévention

L'utilisation d'un matériel d'aide et de prévention protège des forces de pression, de friction et de cisaillement. Ce type de support s'avère utile dans bien des cas. Il n’existe pas de matériel vraiment anti-escarre. Au mieux, ce matériel retarde l’apparition d’escarres, L’utilisation de matériel même très performant ne dispense donc pas des mesures de prévention classiques ! Cliquez ici pour retrouvez notre matériel d'aide à la prévention des escarres. 

Une intervention de votre mutuelle pour l'acquisition d’un support anti-escarre (coussin) est possible dans certains cas. Son service social vous renseignera sur les conditions actuelles de remboursement. 

Pour informer au mieux les patients et leur entourage, Solival Wallonie-Bruxelles asbl a réalisé une brochure qui explique, schémas, à l'appui, les différentes mesures préventives à prendre. Cette brochure intitulée "Les escarres, comment les prévenir" donne également de nombreuses adresses utiles et liste une série de documents d'information de références. Vous pouvez la télécharger en cliquant ici